Sélectionner une page

Stratégie de contenu : 11 secrets bien gardés pour réussir

14 Avr 2020 | Réseaux sociaux

Poster régulièrement sur les réseaux sociaux ou sur un blog sans stratégie de contenu, c’est comme créer un produit sans avoir fait au préalable une étude de marché.

Tu ne sais pas si ton produit correspondant à une demande.

Tu ne sais pas pour qui tu crées le produit.

Tu ne sais pas non plus si tu vas avoir de la concurrence.

Bref, tu avances à l’aveugle et tes chances d’aller droit dans un mur sont bien réelles.

Si tu crées du contenu sans stratégie derrière, c’est pareil.

Tu avances dans toutes les directions en même temps et tes chances d’avoir des résultats sont faibles.

Dans cet article, je vais te montrer comment créer une stratégie de contenu qui va te permettre :

– De capter l’attention des bonnes personnes : tes clients cibles

– De leur apporter des conseils utiles dont ils ont vraiment besoin

– De savoir pourquoi tu crées du contenu, pour quel objectif

– De créer une identité autour de ton contenu

– D’apparaître auprès de ton audience comme étant le leader de ton marché

D’augmenter ta visibilité sur le web

– De vendre davantage de produits ou services

– De gagner du temps

Attention, la stratégie de contenu que je vais te montrer ne fonctionne pas pour tout le monde, ce que je te recommande c’est de continuer ta lecture pour voir si tu es compatible avec la méthode.

Strategie de contenu

1 – Choisis une thématique dans laquelle tu as des choses à dire en quantité et sans faire d’effort

Ta thématique, c’est le sujet sur lequel tu vas créer du contenu.

Pour savoir si une thématique est bonne, tu dois vérifier les choses suivantes :

Est-ce que tu es à l’aise dans cette thématique ?

Est-ce que tu peux en parler toute la journée sans faire d’effort ?

Pour valider cette thématique, tu dois répondre oui aux deux questions parce que tu vas devoir créer beaucoup de contenu et sur une longue période.

Si tu es à l’aise avec ta thématique, cela te facilitera la tâche, car tu n’auras pas besoin de faire de recherche pour écrire sur tel ou tel sujet.

Et donc tu gagneras du temps.

Et si tu es passionné par cette thématique, que tu en parles tout le temps naturellement, ce sera plus facile pour toi de créer du contenu sur la longueur.

Attention, pour que cela fonctionne tu dois vérifier que des personnes achètent déjà dans cette thématique.

Parce que si des personnes achètent déjà, cela veut dire que tu peux vendre des choses dans cette thématique et gagner de l’argent.

2 – Défini une cible à qui tu vas parler

Ta cible, c’est la personne à qui tu t’adresses dans ton contenu.

Et à qui tu veux vendre quelque chose.

Il est difficile de t’adresser à tout le monde en même temps c’est pourquoi tu dois créer un persona.

Ton persona, c’est le portrait de ton client idéal.

Dresse le portrait de cette personne.

Quel est son prénom ?

Est-ce que c’est un homme ou une femme?

Quel âge a-t-il ?

Quel métier fait-il ?

Est-il marié ?

A-t-il des enfants ?

Si tu as déjà des clients, je t’invite à prendre le profil de ton client le plus intéressant, celui qui te fait avancer le plus.

Tu peux aussi créer plusieurs personas.

Ce qui est important, c’est que quand tu crées un contenu, tu ne t’adresses qu’à un seul de ces personas.

Parce que comme ça, tu es plus précis et on a l’impression que tu t’adresses à une personne, comme dans la vraie vie.

Et donc ton contenu fait plus vrai, plus authentique.

Et il donne plus confiance.

3 – Définit les objectifs que tu veux atteindre avec ta stratégie de contenu

Ta stratégie de contenu peut avoir plusieurs objectifs :

– Faire interagir ta communauté sur les réseaux sociaux

– Faire l’acquisition d’adresses email de prospects

– Faire des inscriptions à un évènement

Vendre un produit ou service

Tu dois être au clair avec les objectifs que tu souhaites atteindre avec ton contenu.

Par exemple, si tu diffuses sur les réseaux sociaux et que tu as en plus une newsletter tu peux :

– Avoir comme objectif de faire l’acquisition d’emails sur les réseaux sociaux

– Et de vendre par email

De par la nature de tes objectifs, tes contenus seront radicalement différents sur les réseaux sociaux que dans ta newsletter.

4 – Crée un calendrier de publication

Un calendrier de publication va te permettre de publier à jour et heure fixe ton contenu.

Cela va créer une professionnalisation de ta communication.

Et les gens vont aimer parce que les gens adorent avoir leur routine.

Et lire tes contenus tous les mardi, jeudi et samedi le matin à heures fixes va en devenir une.

C’est ce que j’appelle l’effet « Journal de 20h »

Tous les jours, la majorité des gens allume leur télé à 20h parce qu’ils savent qu’ils ont rendez-vous avec le journal de 20h pour savoir ce qu’il s’est passé aujourd’hui.

Pour ton contenu ça va être pareil, des personnes vont avoir avec le temps le réflexe d’aller sur Linkedin tous les mardis à 8h, car ils auront rendez-vous avec toi pour savoir ce que tu as à dire sur ta thématique.

5 – Crée un calendrier de création de contenu

Un calendrier de création contenu, c’est la manière dont tu t’organises pour créer ton contenu.

Tu peux choisir par exemple 1 heure tous les jours de la semaine.

Ou bien 1 journée entière par semaine, par exemple le lundi.

L’important, c’est que tu aies une auto discipline dans la création de ton contenu pour faire en sorte de ne jamais louper un jour ou tu dois poster.

Un conseil, essais d’avoir toujours au minimum 1 semaine d’avance dans la production de ton contenu.

Attention, si tu n’aimes pas planifier les choses à l’avance, cette méthode risque d’être difficile à appliquer.

Cependant, il est impératif que tu publies régulièrement à jour et heure fixe pour créer une routine chez ton audience.

Si tu n’aimes pas planifier, tu peux donc te contenter d’écrire ton contenu le jour j et de le poster.

6 – Trouve des idées de contenu qui sont vraiment utiles pour ton audience

Un contenu utile pour ton audience, c’est un contenu qui donne une astuce ingénieuse que l’on a jamais vu autre part ou inspire.

Pour savoir ce que veut ton audience, tu peux lui poser la question directement.

Tu peux aussi faire un sondage.

Enfin, un contenu qui inspire, c’est l’histoire d’une personne qui est partie de zéro et qui a obtenu des résultats incroyables dans ta thématique.

C’est un contenu qui prouve à ton audience qu’elle aussi elle peut y arriver.

Tu dois faire un mix de ces 2 types de contenus parce que ton audience ne saura jamais à quoi s’attendre et aura encore plus envie de te lire pour tes suivantes publications.

7 – Définit une ligne éditoriale pour l’ensemble de tes contenus

Ta ligne éditoriale, c’est ce qui va créer l’identité de ton contenu.

Est-ce que tu vas tutoyer ou vouvoyer ton audience ?

Est-ce que tu vas adopter un langage simple ou un langage soutenu ?

Un vocabulaire de débutant ou d’expert ?

Est-ce que tu vas créer ta propre terminologie de mots pour expliquer telle ou telle chose dans ta thématique ?

Tu le remarques peut-être, j’ai choisi de te tutoyer et d’utiliser des mots simples.

Parce que c’est comme cela que je suis le plus à l’aise.

Et aussi, mon persona est le profil type de 2 de mes clients que je tutoie tous les 2.

Une fois que tu auras choisi ta ligne éditoriale, tu dois t’y tenir.

Parce que les personnes qui te suivront se seront habituées à ta ligne éditoriale.

Elle fera partie intégrante de ce qu’ils aiment dans ton contenu.

8 – Automatise la publication de contenu

Cette astuce est valable uniquement si tu crées ton contenu à l’avance.

Imagine que tu crées comme moi tout ton contenu le lundi pour la semaine suivante.

Tu ne vas pas te connecter tous les jours ou tu dois publier pour mettre en ligne tes contenus.

C’est trop contraignant et cela fait perdre du temps.

Au lieu de cela, programme la publication de tout ton contenu le jour même ou tu les crées.

Pour faire cela, tu peux utiliser le service buffer qui est gratuit jusqu’à 3 plateformes connectées.

Cela va te faire gagner du temps et tu seras sûr de toujours poster les mêmes jours de la semaine à heure fixe.

Le seul problème qu’il y a, c’est qu’il est impossible d’automatiser la gestion des commentaires sur tes posts.

Tu dois donc quand même te connecter tous les jours à tes comptes pour filtrer les commentaires indésirables et répondre aux autres.

9 – Optimise tes contenus en fonction de la plateforme où tu les postes

Chaque plateforme a son public et ses propres codes.

Sur Linkedin, l’audience est professionnelle.

Sur Facebook, elle est grand public.

Sur Instagram, elle est plus jeune.

Tu ne peux pas parler aux personnes de la même manière sur ces trois plateformes.

Parce que sinon, tu risques de ne pas retenir leur attention et donc de ne pas avoir de résultats.

J’en reviens au principe du persona.

Tu dois savoir à qui tu t’adresses.

Et l’idéal, c’est que tu saches où cette personne se trouve en priorité.

Sur quelle plateforme.

Par exemple, même si je sais que mon persona est sur Facebook, je sais qu’il est encore plus actif sur Linkedin, je publie donc en priorité mon contenu sur Linkedin.

10 – Recycle ton contenu pour développer une stratégie d’omniprésence

Admettons que tu postes 3 fois par semaine sur un blog pendant 1 an.

Au total, cela fait 144 articles de blog.

Ces articles, tu peux les découper en mini posts que tu peux programmer sur les différentes plateformes ou tu es présent.

Comme ça, tu peux publier tous les jours à heure fixe et amplifier l’effet « journal de 20h » dont je t’ai parlé plus haut.

En faisant ça, tu vas amplifier la routine chez les personnes qui te suivent et tu vas devenir omniprésent auprès d’elles.

Tu vas augmenter ton nombre d’abonnés.

Tu vas augmenter ton trafic.

Et tu vas vendre plus de produits.

Parce que tu seras omniprésent.

La personne qui est toujours là et qui est considérée par conséquent comme la numéro 1 dans sa thématique.

Attention, dans certains cas, cette stratégie d’omniprésence déclenche le résultat inverse et ton audience se lasse de te voir souvent et au bout d’un moment décroche.

C’est pour quoi il faut tester cette stratégie et voir si elle fonctionne.

Si elle ne fonctionne pas, l’idée c’est de revenir à 2 ou 3 publications par semaine pour que cela soit plus supportable pour ton audience.

11 – Fais un suivi de tes statistiques et adaptes ta stratégie de contenu en fonction de tes résultats

Cette partie est souvent oubliée, mais elle est tellement importante.

En suivant tes statistiques, tu peux savoir quel sujet, quelle structure de contenu, quel format, quel jour fonctionne le mieux.

Et quand tu sais ça, il te suffit de mettre tous tes efforts là où ça marche.

Dans une stratégie de contenu, tu dois faire des tests.

Je t’ai dis de publier à jour et heure fixe.

Mais au bout de 3 mois, tu peux faire le test de changer les jours de publication.

Pour tester d’un la fidélité de ton audience et de deux, pour savoir si les autres jours fonctionnent mieux en termes d’engagement et de vues.

Je t’ai donné plein de conseils dans cet article, mais si tu as d’autres idées, teste-les sur une période d’au moins trois semaines.

Et en partant des statistiques, tires en des conclusions.

L’idée c’est d’optimiser tout le temps ta stratégie de contenu parce que les tendances changent tout le temps.

La stratégie de contenu du mois de janvier ne sera que très rarement celle du mois de mars, etc.

Si tu as aimé cet article et que tu veux avoir plus d'informations, tu peux t'inscrire gratuitement à ma formation continue par email, parce que je suis en train de préparer plein d'autres choses sur le sujet.