Sélectionner une page

Pyramide inversée : La technique de rédaction qui engage tes lecteurs

21 Avr 2020 | Création de contenu web

Dans cet article, je vais te donner une technique de rédaction qui va te permettre :

– d’avoir des publications lues en entier

– d’améliorer tes taux de clics si tu mets des appels à l’action dans tes publications

– d’améliorer ton référencement naturel Google si tu publies sur un site internet

Cette technique de rédaction s’appelle la pyramide inversée et elle est très souvent utilisée par les journalistes et les rédacteurs web professionnels.

Avant de commencer, je te rappelle que tu peux recevoir gratuitement par email ma formation continue en marketing digital en t’inscrivant ci-dessous !

Tu recevras tous les mardis, jeudis et samedis un nouveau cours par email.

Donc la technique de rédaction de la pyramide inversée, c’est quoi ?

C’est une technique de rédaction dans laquelle tu mets les informations les plus importantes tout au début de ton post.

Comme ça, tu permets à ton lecteur d’obtenir immédiatement les informations élémentaires que tu veux transmettre.

Ensuite, le reste de ton texte sert à développer en profondeur ces informations importantes.

D’où le nom de pyramide inversée.

Plus tu avances dans la rédaction de ton texte, plus tu entres dans le spécifique.

Alors je sais, tu vas me dire que beaucoup de créateurs de contenu, rédacteurs web et copywriters disent qu’il faut d’abord parler des problèmes du lecteur et des conséquences de ces problèmes pour capter l’attention du lecteur et lui donner envie de lire davantage.

L’information principale du post venant dans la 2eme partie du texte.

Le problème, c’est que cette technique ne fonctionne pas pour tout le monde.

Certains lecteurs n’aiment pas ce genre de structure, car ils n’ont pas envie de lire 5 minutes de blabla avant d’avoir accès à l’information essentielle qu’ils cherchent.

Et certains créateurs de contenu sont également mal à l’aise avec cette structure de contenu, car elle n’est pas forcement naturel pour eux.

Et du coup, cela sonne faux.

Donc si tu te sens concerné par ce que je viens d’écrire, laisse-moi t’expliquer comment écrire un post, une page web ou encore un article de blog avec la technique rédactionnelle de la pyramide inversée.

Comment écrire avec la technique de la pyramide inversée

Pyramide inversée

Partie 1 – Introduction

Dans la première partie de ton texte, tu dois répondre aux questions suivantes :

Qui est concerné ?

Que se passe-t-il ?

cela se passe-t-il ? Ou dans quel contexte ?

Quand cela se passe-t-il ?

Quels sont les motivations, les enjeux ou les bénéfices ?

Je te donne un exemple avec cet article que je suis en train d’écrire :

– Qui est concerné ?

Les entrepreneurs, les créateurs de contenu, les rédacteurs web …

– Que se passe-t-il ?

J’ai une technique rédactionnelle à vous montrer

– Où cela se passe-t-il ? Ou dans quel contexte ?

Cette technique est utile si :

Tu n’es pas satisfait des résultats que tu obtiens avec tes posts ou articles de blogs.

Ou créer du contenu te prend du temps

Ou tu n’es pas à l’aise avec les techniques réactionnelles que tu as apprises jusque là.

– Quand cela se passe-t-il ?

Maintenant

– Quels sont la motivation, les enjeux ou les bénéfices ?

Les bénéfices de cette technique sont nombreux.

– améliorer tes chances que tes publications soient lues par le plus grand nombre de personnes

– améliorer tes taux de clics si tu mets des appels à l’action dans tes publications

– améliorer ton référencement naturel Google si tu publies sur un site internet

L’idée c’est de répondre à cette série de questions puis ensuite de mettre en forme les réponses entre elles pour rédiger ton introduction.

À la fin de cette introduction, tu peux proposer un premier appel à l’action.

Par exemple : Inscris-toi à ma formation continue par email

Partie 2 –  La solution

Dans cette deuxième partie, tu vas directement donner ta solution.

Par exemple, ici je t’explique comment écrire avec la technique de la pyramide inversée.

Partie 3 – Pourquoi ça marche

Dans cette partie, tu donnes des preuves que ta technique fonctionne pour donner envie à ton lecteur de passer à l’action.

Cette partie va également lui permettre de comprendre certains aspects de ta solution qui sont jusqu’ici un peu flous.

Partie 4 – Appel à l’action

En dernière partie de ton texte, tu fais un appel à l’action.

Cela peut être par exemple une invitation pour s’inscrire à une newsletter.

Si ton texte a pour objectif de vendre un produit ou un service, tu peux faire la transition vers ton offre de cette manière.

Exemple :

Maintenant tu sais ce qu’il te reste à faire pour obtenir X, Z ouY.

Le problème, c’est que pour passer à l’action il va peut-être te manquer des choses comme par exemple une organisation, des outils ou encore des techniques.

Justement, j’ai prévu quelque chose pour toi, cela va te permettre de …

Et si tu veux y avoir accès, tu peux cliquer sur ce lien pour recevoir plus d’informations

Pourquoi la pyramide inversée va te faire obtenir de meilleurs résultats

Selon une étude menée par le site www.clicktale.com, ce qui donne envie à un lecteur de lire un post, un article ou un email n’est pas sa taille, mais l’impact de ses premières lignes.

C’est donc pour quoi une structure en pyramide inversée donne plus de chance à ton texte d’être lu en entier.

Par rapport aux résultats cette étude, je peux même en déduire que si tu mets l’information importante que tu veux délivrer trop loin dans ton texte, peu de personne la verrons.

Imaginons que cette information importante soit ton conseil pratique.

Celui qui te permet de délivrer de la valeur et de prouver à ton audience que tu es un expert dans ton domaine.

Alors peu de personnes la lisent et tu fidélises moins de nouveaux lecteurs.

Autre chose, je mets toujours le logiciel hotjar sur les sites internet et blogs que je développe.

Hotjar, c’est un logiciel qui permet de regarder l’activité des visiteurs sur les pages de ton site.

À force d’analyser le comportement des visiteurs, j’en suis arrivé à la conclusion suivante : la majorité des lecteurs ne vont pas plus loin que les 5 premiers paragraphes d’un article de blog.

C’est de l’ordre de 70%.

Admettons que ton appelle à l’action est en fin de texte, cela veut dire que pour 100 visiteurs, tu n’as que 30 personnes qui voient ton appelle à l’action.

Tes chances d’obtenir des résultats sont donc 70% plus basses que si tu mets un appelle à l’action dans les 5 premiers paragraphes de ton article.

Mon conseil : Mets toujours un appel à l’action dans les premiers paragraphes de tes textes.

Enfin, je vais te parler référencement naturel.

Pour indexer ta page web sur son moteur de recherche, Google fait un scan de ta page.

Et en théorie, les mots clés situés dans les premiers paragraphes de ton article ont plus de poids que ceux que les autres.

Tu as donc intérêt à mettre le mot clé que tu veux référencer en haut de ton article.

Si tu utilises la technique de la pyramide inversée, ce sera plus facile pour toi.

Enfin, pour bien référencer ton article ou ta page web, Google ne regarde pas que le contenu de ton texte, il analyse également le comportement de ton visiteur.

Les critères importants pour Google sont :

– Le temps de présence

– Le scrolling

– Le taux de rebond de la page.

Le temps de présence, tu sais ce que c’est.

Le scrolling, c’est quand ton visiteur descend sur ta page.

Le taux de rebond, c’est quand ton visiteur clique sur un lien pour aller sur une autre page de ton site.

Étant donné qu’une structure en pyramide inversée offre plus de chances que ton texte soit lu en entier, les visiteurs vont rester plus longtemps sur ta page, ils vont aussi la scroller tout en bas et peut-être même poursuivre leur lecture sur une autre page étant donné qu’ils seront engagés.

Ce que je pense de la technique rédactionnelle en pyramide inversée

Je dois t’avouer que je fais partie de ceux qui sont mal à l’aise avec les structures de textes qui font beaucoup de blabla avant de donner de vraies informations.

Par exemple : Tu as ce problème … Tu as essayé de faire ça, ça et ça … Tu n’as pas réussi et ce n’est pas de ta faute … Pourquoi ce n’est pas de ta faute … etc.

Pourtant, je suis sûrement comme toi, j’ai suivi de nombreuses formations qui m’ont presque toute dit de procéder de la sorte.

Le problème, c’est que je n’ai jamais trouvé cela naturel d’écrire comme cela.

Conséquence, quand j’ai utilisé ces techniques, même si je passais beaucoup de temps pour écrire le post parfait, j’étais toujours mécontent du résultat.

Et à force de recherche, j’ai découvert la technique de la pyramide inversée.

J’ai trouvé cela beaucoup plus naturel, et plus facile.

J’ai eu d’un seul coup beaucoup plus de choses à dire dans mes articles.

Et surtout, j’ai obtenu de meilleurs résultats.

Plus de présence, plus d’engagement, un meilleur taux de conversion et plus de fidélisation de mon audience.

Donc ce que je te conseille, c’est de tester cette structure pour voir si elle te convient.

Vois si tu es plus à l’aise et surtout, relève tes statistiques pour voir si tes résultats sont en progression.

Si tu es à l’aise avec d’autres techniques, tu pourras les garder et faire un mix.

Ce sera l’occasion de proposer des choses différentes à tes lecteurs et de ne jamais avoir un discours monotone.

Si tu as aimé cet article et que tu veux avoir plus d'informations, tu peux t'inscrire gratuitement à ma formation continue par email, parce que je suis en train de préparer plein d'autres choses sur le sujet.