Sélectionner une page

Comment créer une audience qualifiée et engagée sur internet

5 Mai 2020 | Création de contenu web

Aujourd’hui, je vais te montrer comment créer une audience qualifiée et engagée.

PS : Si tu préfères écouter le version audio au lieu de lire le texte, je t’invite à suivre ce lien -> https://youtu.be/ZxP0epBqKb8

Parce que peut-être qu’actuellement tu es en train de rencontrer ce problème-là.

Tu es en train de créer une audience.

Tu as peut-être plusieurs abonnés à ta page Facebook.

Tu as peut-être plusieurs abonnés à ta chaîne YouTube.

Tu as peut-être également déjà un blog qui génère du trafic grâce au référencement naturel.

Mais le problème c’est que tu obtiens peu d’engagements par rapport aux visiteurs qui viennent consulter ton contenu.

Tu obtiens peu de likes.

Tu obtiens peu de commentaires.

Plus grave, tu obtiens peu d’inscrits à ta mailing liste.

Au niveau de ta mailing liste, même si tu as un peu inscrits, le problème c’est que tu as un taux d’ouverture assez bas .

Tu as peut-être, par exemple, 100 inscrits, et à chaque fois que tu envoies un email, il y a simplement 10-20 personnes qui ouvrent l’email, et ça c’est un problème.

Parce qu’il y a 80 % des gens qui se sont inscrits sur ta mailing liste qui n’ouvrent pas tes emails et qui ne lisent pas ton contenu.

Enfin, au niveau de cette audience-là, tu fais peu de ventes.

Il y a peu d’engagements de ce côté-là aussi et tu pensais que ça allait se passer différemment.

Tu pensais que quand tu serais arrivée à peut-être 100, 200, 300 inscrits sur ta mailing list, tu allais commencer à générer des ventes et à générer des revenus et, malheureusement, ça ne se passe pas du tout comme prévu.

Donc, ça représente effectivement un problème, parce que je suppose que si tu t’es lancé dans un business sur internet, c’est pour pouvoir commencer à générer des revenus assez rapidement.

Et le risque là, si tu continues dans cette direction, c’est qu’au bout d’un moment tu te décourages et que tu laisses tout tomber, et que tu mettes à la poubelle tes rêves de trouver des clients grâce à internet.

Donc, aujourd’hui, ce que je vais faire, c’est que je vais t’aider à régler ce problème-là.

Pour commencer, je vais te parler de ce que tu as peut-être essayé de faire et qui n’a pas fonctionné.

Créer une audience qualifié en attirant beaucoup de trafic

Peut-être que tu as essayé depuis le début de concentrer toutes tes forces sur l’acquisition de trafic en volume.

Tu as essayé de faire beaucoup de vues sur tes vidéos YouTube.

Tu as essayé de faire beaucoup de vues sur tes postes sur les réseaux sociaux.

Tu as essayé d’avoir beaucoup de trafics sur ton site internet.

Le problème, c’est que cette technique quand on fait du business ne fonctionne pas très bien, et je vais t’expliquer pourquoi.

Parce que quand tu veux faire du volume en termes de trafic, il faut que tu abordes des sujets grand public.

Si tu abordes des sujets qui sont trop spécifiques, qui sont trop spécialisés, tu vas toucher moins de mondes.

C’est évident quand on regarde un petit peu la pyramide des compétences, il y a beaucoup plus de débutants en bas de la pyramide que d’experts en haut de la pyramide.

Donc, quand tu fais un contenu qui est plus spécifique, tu t’adresses à des experts et tu t’adresses en haut de la pyramide, là où il y a peu de gens.

Et, pour attirer beaucoup de trafics, il faut que tu fasses du contenu grand public, du contenu pour débutant.

Si je reprends mon exemple de la pyramide, il y a aussi beaucoup plus de gens qui font du contenu pour débutant que de gens qui font du contenu pour expert.

Il y a de la concurrence.

Donc, quand tu crées un contenu à destination des débutants, le problème c’est que ton contenu a peut-être déjà été fait par le passé 10 fois, 20 fois, peut-être 100 fois.

Du coup, tu n’apportes plus rien de nouveau sur la table, c’est du déjà-vu.

En plus, toi, je pense que si tu t’es lancé dans un business sur internet, c’est parce que tu es un véritable expert dans ton domaine.

Et quand tu te mets à faire du contenu grand public, du contenu pour débutant, tu n’es pas sur ton terrain de jeu.

Tu n’es pas sur un domaine qui t’appartiens.

Tu n’es sans doute pas à l’aise.

Toi, ton domaine c’est l’expertise et c’est de t’adresser à des personnes qui ont déjà dépassé le stade justement du débutant.

Donc, essayer de faire des vues à tout prix, c’est quelque chose qui fonctionne mal.

La solution pour créer une audience une audience qualifiée et engagée

Et je vais te donner maintenant la solution qui fonctionne mieux, et tu vas voir, ça va te faciliter la vie.

Parce que le problème c’est qu’aller chercher beaucoup de trafics, c’est ce qui demande le plus de temps et c’est ce qui demande le plus d’efforts.

Et c’est ce qui est le plus difficile à obtenir.

Alors qu’il y a une solution qui va te permettre d’avoir des meilleurs résultats avec beaucoup moins de vues.

Donc ça va te demander beaucoup moins d’efforts et beaucoup moins d’investissements.

Cette solution, c’est justement de faire moins de vues, mais des vues plus qualitatives.

Je t’explique comment.

Par exemple, en référencement naturel ou sur YouTube, tu vas viser les requêtes longues traînes.

Alors, qu’est-ce que c’est que les requêtes de longue traîne.

Quand on fait une analyse des mots clés.

On a les mots clés les plus génériques, généralement, ce sont les mots clés les plus cherchés, ce sont des mots clés qui sont un ou deux mots.

Par exemple, ça va être « Créer une chaîne YouTube », ou « Créer un blog ».

Ça, c’est des mots clés génériques qui sont énormément cherchés et ce sont des mots clés pour les débutants et  grand public.

Ensuite, les mots clés de longue traîne, ce sont tous les mots ou plutôt les expressions, je préfère dire expression, qui sont peut-être cherchés 10-20 fois, 30 fois par mois simplement.

Mais ces expressions-là, elles sont beaucoup plus complexes.

Généralement, elles sont composées de quatre, cinq, six mots et ce sont des recherches beaucoup plus précises.

Donc, généralement, ce sont des recherches qui sont formulées par des gens qui sont un peu plus engagés.

Des gens qui sont déjà avancés dans leurs recherches qui ont déjà fait une partie de chemin.

Donc, quand tu t’alignes par rapport à ces expressions-là, tu t’adresses à un public qui n’est plus débutant.

Pourquoi c’est intéressant de s’aligner sur la longue traîne.

En fait, pour attirer du trafic, ce que la majeure partie des gens va tenter, c’est de viser les requêtes générales qui attirent beaucoup de trafics.

Ils vont tenter de créer du contenu sur les requêtes : « créer un blog », « créer une chaîne YouTube »…

Parce qu’ils se disent : « C’est taper beaucoup de fois, donc, du coup, ça va attirer beaucoup de mondes. »

Alors que ces requêtes de longue traîne qui sont tapées 10-20, 30 fois par mois, elles vont être un petit peu délaissées.

Il va y avoir beaucoup moins de concurrences.

Donc, toi, ce qu’il va falloir que tu fasses, c’est que tu ailles chercher toutes ces requêtes-là et que tu fasses des contenus pour chaque requête.

Tu vas dire effectivement : « Ça m’apporte quoi de faire du contenu pour des requêtes qui ont 30-40 recherches par mois ? »

Tout l’intérêt est sur le fait qu’il va falloir que tu crées un certain nombre de contenus.

Mais imagine que tu fasses 100 articles ou 100 vidéos YouTube sur chacune de ces requêtes qui sont à 40 recherches par mois.

Si tu fais 100 contenus sur chacune de ces requêtes, tu te retrouves à un volume de recherches de 4 000.

Et un volume de recherche de 4 000 où en plus il y a peu de concurrences.

Donc où il y a des chances que tu sois placé numéro un ou tout du moins en première page sur Google si c’est un article.

Ou que tu sois visible dans le moteur de recherche de YouTube au moment où la personne tape des requêtes.

Donc, c’est ça tout l’intérêt.

Je te le répète, en visant les expressions longues traînes, ce qui est intéressant c’est que tu vas t’intéresser à des sujets qui répondent à une question précise.

Donc, en fin de compte tu vas rentrer dans l’expertise et tu vas toucher des gens qui sont déjà avancés, qui ne sont plus au stade de débutant, qui se sont déjà engagés dans un projet, qui ont déjà sans doute dépensé de l’argent et qui sont prêts à en dépenser de nouveau pour obtenir des résultats.

Dernier point important au niveau de ton contenu, si tu veux attirer des vues qualitatives, il faut que tu remplaces le contenu « comment » par le contenu « fausses solutions ».

Tu peux être tenté aujourd’hui de faire un maximum de continu de type tutoriel : « Comment créer sa chaîne YouTube ? », « Comment créer un blog ? », « Comment améliorer son référencement naturel ? » …

Parce que tu te dis :  » Il y a des gens qui se posent cette question-là et qui ont besoin de réponses  »

Et c’est bien normal, ta réflexion est bonne.

Mais le problème, encore une fois, c’est qu’on va aborder généralement des débutants.

Alors que si tu remplaces ton contenu par les fausses solutions, par exemple :

Plutôt que de dire : « Comment améliorer son référencement naturel ? »

Tu tu dis : « Les trois erreurs qui vous empêchent d’avoir plus de résultats grâce au référencement naturel. »

D’un seul coup, par rapport à ce titre déjà, on s’adresse à un public qui est déjà plus engagé.

Un public qui est déjà dans le référencement naturel.

Qui n’a pas les résultats qu’il voudrait et qui est en train de chercher des solutions pour les améliorer.

Donc, on est sur un public qu’on n’a plus besoin d’éduquer et un public réellement qui est à la recherche de solution gratuite, et pourquoi pas payante.

Parce que je te le rappelle, c’est un public qui a déjà sans doute payé dans le passé pour obtenir des résultats et qui est prêt à payer de nouveau pour continuer sa progression.

Faire plus de ventes avec 5 fois moins de trafic

Donc, je vais te donner une petite démonstration rapide pour te montrer que tout ça, ça fonctionne.

Imagine une page de vente qui reçoit 1 000 visites par jour et qui convertit à 0,5 %.

Donc, ça, concrètement, j’ai fait plein de tests, ça fait cinq ans que je suis dans le web et j’ai fait beaucoup de campagnes.

Quand on vise beaucoup de trafics avec du contenu grand public, on va se retrouver généralement à un taux de conversion qui est entre 0,1 et 0,5 %.

Donc je t’ai mis la fourchette haute mais si on a 1 000 visiteurs avec un taux de conversion à 0,5 %, on va faire cinq ventes.

Maintenant, imagine que tu as une page de vente qui a simplement 200 visites de personnes engagées.

Cette fois-ci, cette page de vente, elle convertit à 3 %, et bien, tu vas faire six ventes.

Ces 200 visites, elles vont être beaucoup plus qualitatives, parce que tu auras fait du contenu qui sera beaucoup plus avancé, donc qui est recherché par moins de personnes, mais ces personnes-là, comme elles sont engagées, il y en a plus qui vont passer à l’action et, du coup, tu vas faire plus de ventes en ayant 200 visiteurs simplement qu’en ayant 1 000 visiteurs grand public.

Quand on sait que le plus difficile et le plus long, c’est d’amener des visiteurs sur une page de vente.

Que c’est réellement le plus difficile.

Ça peut coûter de l’argent, parce que si on passe par la publicité Facebook …

Quand on sait qu’au niveau du référencement naturel et YouTube, ça demande beaucoup d’efforts…

On peut se dire qu’on peut essayer de simplifier un petit peu la chose.

Moi, ce que j’ai envie de te dire, c’est que c’est plus facile est moins long de créer du contenu de qualité qui vend.

C’est mon conseil du jour : arrêter de vouloir faire du volume et de se concentrer sur une création de contenu spécifique, qui va viser un public qui est un petit peu plus en haut de la pyramide, donc plus engagé.

Un contenu qui va te permettre de vendre tout simplement plus facilement tes produits.

Si tu as aimé cet article et que tu veux avoir plus d'informations, tu peux t'inscrire gratuitement à ma formation continue par email, parce que je suis en train de préparer plein d'autres choses sur le sujet.