Sélectionner une page

3 étapes pour augmenter son référencement naturel

12 Mai 2020 | Non classé

➡️Reçois gratuitement par email une véritable formation continue qui va changer ta vie d’entrepreneur.

 

Retranscription texte du tutoriel Vidéo

Aujourd’hui, je vais te donner ma méthode en trois étapes pour augmenter son référencement naturel et obtenir beaucoup de trafics.

Si tu respectes bien ces trois étapes, tu vas pouvoir avoir 1 000, 2 000, voire même 4 000 visiteurs par jour.

Si je te fais cette promesse, et je sais qu’elle est un petit peu grosse, c’est parce que j’ai obtenu ces résultats dans le passé.

En 2015, j’ai commencé à travailler sur un site internet qui s’appelle travailler-a-domicile.fr, et j’ai fait passer ce site internet de 1 500 visites par jour à 4 000 visites par jour en 6 mois.

J’ai réussi à tenir cette cadence pendant trois ans.

J’ai même eu des pics à 6 000-7 000 visites par jour.

Et ce que j’ai fait pour obtenir ces résultats, c’est ce que je m’apprête à te dévoiler.

Très important, cette méthode, elle demande du travail, mais si tu appliques bien tout ce que je te dis sur le long terme, tu vas pouvoir avoir du trafic naturel en continu.

Quand on sait que le trafic, c’est la chose la plus difficile à avoir que ce soit par le référencement naturel ou alors par les réseaux sociaux ou encore YouTube, ça vaut le coup de travailler peut-être très dur pendant deux-trois mois pour placer des mots clés, pour monter dans les moteurs de recherche et ensuite avoir du trafic, pas en illimité, mais de manière très constante et en très grand nombre sans avoir besoin de faire des actions en plus pour que ce trafic soit généré.

Étape 1 pour augmenter son référencement naturel – Trouver les bons mots clés

Le premier point qu’on va voir, c’est de trouver les bons mots clés.

Parce que le problème, c’est qu’il y a beaucoup de personnes qui se lancent dans des stratégies de référencement naturel et comme tout le monde, au début elles cherchent des mots clés.

Malheureusement, elles cherchent les mauvais mots clés.

Qu’est-ce qui se passe quand on cherche les mauvais mots clés ?

Derrière, on n’a pas ou peu de trafics.

Et si on n’a pas ou peu de trafics, on ne génère pas de revenus et, du coup, la campagne de référencement naturel n’est pas du tout rentable.

Le but du jeu, c’est vraiment d’aller chercher les bons mots clés.

Ceux qui génèrent du trafic et ceux sur lesquels on va pouvoir également augmenter son référencement naturel.

On va chercher les mots clés sur lesquels la concurrence ne va pas être trop forte.

Parce que si tu commences à essayer de placer ton site internet aujourd’hui sur Google, il y a d’autres sites qui étaient là avant toi, qui ont déjà fait le travail de référencement naturel, et sur certains mots clés il est totalement impossible de se placer.

Ce que j’ai fait, pour référencer mon site Le Marketeur Digital, c’est que je suis allé sur Google et j’ai tapé « Marketing digital » parce que c’est ma thématique.

Et je voudrais avoir des idées de bons mots clés pour le marketing digital.

Donc, j’ai tapé « Marketing digital », et ce qui va m’intéresser là, ça va être de voir quels sont les gros sites qui sortent quand je tape « Marketing digital ».

Là, je vois que le premier gros site en résultat naturel, c’est « journalducm.com ».

Ensuite, il y a « blog.hubspot.fr ».

Ça, c’est deux gros sites.

Ce que je te conseille, c’est de prendre des gros sites concurrents à toi et de partir de ces gros sites pour chercher tes bonnes idées de mots clés.

Moi, ce que je vais faire là, c’est que je vais partir du journalducm.com et tu n’as qu’à faire ça chez toi.

Je vais copier l’URL du site.

Ensuite, je vais aller sur ubersuggest.

Ça va me permettre de faire une analyse concurrentielle du site concurrent.

C’est-à-dire que ubersuggest va me dire quels sont les mots clés qui permettent à ce site d’être bien référencé sur Google.

Je t’invite à regarder la vidéo en début d’article pour voir la démo, j’ai fait un enregistrement de mon écran.

Ubersugest me dit donc qu’il a recensé 64 986 mots clés pour le site concurrent que je veux analyser.

Et le site me donne la liste entière de ces mots clés.

Ici, ce qui va m’intéresser, c’est la colonne volume.

Je vais chercher des mots clés qui ont au moins 500 recherches par mois.

Et il y a une autre colonne qui est importante pour moi, c’est la colonne SD qui veut dire SEO Difficulty, c’est-à-dire la difficulté à placer le mot en première page de Google.

Donc, plus le SD est élevé, plus c’est difficile, plus c’est concurrentiel.

Plus le SD est bas, moins c’est difficile.

Là, tout ce qui est orange dans la colonne SD je vais essayer de ne pas trop aller dessus.

Je vais essayer de trouver des mots clés qui sont intéressants pour moi sur lesquels je peux écrire des articles et sur lesquels il ne va pas y avoir trop de concurrences.

Donc, ce que je vais faire c’est que je vais noter les idées de mots clés quand le SD est en vert.

Maintenant, une fois que j’ai ma liste de mots clés, ce que je vais faire c’est que je vais aller dans « Keywords Idea ».

Encore une fois, regarde la vidéo en haut de l’article si tu veux voir exactement la technique.

Je vais maintenant choisir un mot clé dans ma liste d’idée de mot clé.

Et je vais rentrer ce mot clé dans « Keyword Idea ».

Là, ce qu’on va aller chercher, c’est toutes les idées de mots clés qui sont similaires à mon mot clé principal.

Et tous ces mots clés là, je pourrais les intégrer dans mon article.

Moi, ce que je t’invite à faire c’est de noter toutes les idées de mots clés similaires à ton mot clé principal.

Notes-en le plus possible, mais vraiment le plus possible.

Si tu veux en noter 50-70 ou 100, c’est très bien.

Maintenant, la prochaine étape, ce qu’on va faire, c’est qu’on va créer le contenu.

Étape 2 pour avoir un bon référencement naturel Google : Créer du contenu

Ce contenu-là, c’est un article qui va avoir pour titre « Mot clé principal ».

À l’intérieur de cet article, on va insérer tous les mots clés similaires qu’on a trouvés sur Ubersuggest.

Donc, ce que je te conseille de faire dans un premier temps, c’est d’écrire ton article normalement, sans te soucier des mots clés.

Je t’invite à utiliser la structure suivante :

– Tu fais une intro qui accroche le lecteur

– Ensuite, tu parles du problème que la personne est en train de vivre et que ton article va résoudre.

– Tu peux parler des conséquences si le problème n’est pas réglé.

– Ensuite, tu parles de ta solution et tu développes ta solution.

Tu peux utiliser ça comme structure.

Une fois que tu as bien écrit ton article, ce que tu vas faire, c’est que tu vas insérer tes mots clés à des endroits stratégiques.

Si tu as une liste de 100 mots clés similaires, ce n’est pas grave si tu ne peux pas rentrer les 100 mots clés.

Il ne faut pas non plus que tu te forces à rentrer les 100 mots clés, parce que sinon ton texte va devenir complètement indigeste et pour les lecteurs, ça ne va pas être agréable.

Du coup, ils ne vont pas lire ton texte et on va avoir un effet indésirable.

Donc, essaie de rentrer un maximum de mots clés similaires tout en gardant de la compréhension dans ton texte.

Et ça, ça va permettre de booster ton référencement naturel par rapport à Google.

Le robot de Google, quand il va venir sur ton texte, il va voir tous ces mots clés et il va comprendre très bien ce que dis ton texte et quelle réponse il approte.

Et ça, ça va tout simplement une excellente technique pour augmenter son référencement naturel.

Attention, ton mot clé principal, on doit le retrouver :

– dans ton URL

– dans ton titre « H1 »

– dans ton titre « Title »

– au moins dans un sous-titre qui a la balise « h2 »

– dans ta meta description

– dans les 100 premiers mots de ton article.

– dans une balise « alt image » de ton texte.

Ensuite, ce que tu dois faire avec les mots clés qui sont similaires, il faut que tu en définisses trois qui sont très importants.

Généralement, c’est ceux qui ont le plus de volumes et qui ont un bon SEO Difficulty.

Et ces trois mots clés là, il faut que tu les places également dans des sous-titres « h2 ».

Comme ça, tu vas avoir optimisé ton texte pour le référencement naturel.

3éme Étape pour optimiser son référencement naturel : faire la promotion de tes articles

La troisième étape, une fois que tu as créé ton texte, ça va être tout simplement de faire la promotion de ton article.

Écrire son article, chercher les bons mots clés, c’est simplement 50 % du travail.

Si tu en restes là, le problème c’est que tu auras peut-être passé une semaine à écrire un article et pratiquement personne ne viendra le voir.

Tu auras peut-être 10-20-30 vues par an, et ce sera assez dramatique.

Donc, ce qu’il faut faire dans un premier temps, c’est que tu partages ton article sur les réseaux sociaux.

Sur Facebook, sur Twitter, sur Linkedin.

Ce que tu peux faire, c’est essayer de créer des partenariats avec d’autres personnes qui ne sont pas dans ta thématique directe, mais dans des thématiques complémentaires.

Tu crées un partenariat en disant : « Moi, quand je poste quelque chose, est-ce que tu peux partager également à ton réseau ce que je viens de poster, et moi en retour je poste également les articles que tu fais. »

Si tu réussis à créer un réseau de partenariat comme ça, ça va être intéressant.

Parce que admettons que chacun de tes partenaires, il ait une audience de 2000 -3000 personnes.

À chaque fois qu’ils partagent ton article, potentiellement, il y a 2000 – 3000 personnes qui peuvent le revoir.

Si tu multiplies ça par 10 partenaires, ça peut faire tout de suite 20000 – 30000 personnes qui peuvent voir ton article.

Donc, ça, ça peut être intéressant, parce qu’ensuite, de fil en aiguille, ton article va être encore plus partagé.

Pour augmenter définitivement ton référencement naturel, il va falloir que tu obtiennes des backlinks.

Les backlinks, ce sont des liens qui sont faits sur d’autres sites internet que le tien, mais qui pointent vers ton site.

Donc, le fait que ton article soit beaucoup partagé sur les réseaux sociaux, ça va encourager le fait que certaines personnes vont mettre des liens sur leurs propres sites pour citer en référence ton article.

Ça, ça va être des liens qui vont déjà booster ton référencement naturel.

Mais si tu veux aller plus loin, tu peux retourner faire une analyse concurrentielle sur Ubbersuggest.

Après avoir entré l’URL du site concurrent que tu veux analyser, tu dois aller sur « backlink ».

Encore une fois, je t’invite à voir la vidéo en haut de l’article, tout est expliqué.

Dans « backlinks », on va savoir quels sont les sites qui font des backlinks vers notre site concurrent.

Il va falloir que tu choisisses les liens qui sont en follow, parce qu’il y a deux types de backlinks, il y a les follows et les no follows.

Les no follows ne sont pas pris en compte par Google pour le référencement naturel, donc c’est les follows les plus importants.

Tu vas sélectionner les follows et tu vas voir les sites en question qui ont fait des backlinks.

Ce que tu vas faire, c’est que tu vas faire la liste de ces sites.

Et ensuite, tu vas contacter la personne pour voir si elle serait d’accord pour que tu écrives un article sur son blog ou sur son site internet, un article qui aura à l’intérieur un lien vers ton site.

Ou alors tu peux aussi voir si la personne est tout simplement d’accord pour faire un lien dans un de ses articles pour citer ton site internet comme source ou référence.

Ça, tu peux répéter cette action autant de fois que tu veux.

Plus tu auras de backlinks, mieux ce sera.

Si tu réussis à avoir 300 backlinks, c’est complètement formidable.

Là, tu obtiendras vraiment beaucoup de trafics.

Fais attention par rapport au backlinks.

N’obtiens pas 200 backlinks dès la première semaine.

Iil faut que tu sois raisonnable au niveau de ça.

Il faut que tu obtiennes quatre backlinks le premier mois.

Le deuxième, peut-être que tu vas en obtenir huit.

Le troisième mois, peut-être que tu vas en obtenir 16.

L’idée c’est qu’il faut que ça paraisse naturel pour Google de ce côté-là, parce que Google interdit qu’on aille chercher ou qu’on génère des backlinks artificiellement.

Parce qu’il considère qu’on dupe son moteur de recherche.

Donc, il faut que tu sois très naturel de ce côté-là.

Voilà donc les trois étapes que je t’invite à suivre pour augmenter ton référencement naturel Google.

Sur le papier, ça ne fait pas grand-chose.

Mais une fois que tu vas t’y mettre, tu vas voir, ça représente quand même du boulot.

Pour finir, voilà un petit plan d’action pour recevoir beaucoup de trafic d’ici 3 mois.

– Toutes les semaines, tu fais un nouveau gros article.

– Tu l’optimises pour le référencement naturel avec les recherches des bons mots clés.

– Tu mets en place un partenariat pour qu’il soit partagé sur les réseaux sociaux

– Tu obtiens aussi des backlinks

Si tu as aimé cet article et que tu veux avoir plus d'informations, tu peux t'inscrire gratuitement à ma formation continue par email, parce que je suis en train de préparer plein d'autres choses sur le sujet.